London Fashion Week Automne Hiver 2014 – Les défilés

mode-homme-london-fashion-week-2014-AW-boncheapbeaugosse

Encore cette année, j’ai été invité à la London Fashion Week pour les collections Automne / Hiver 2014 par le biais de ma meilleure amie et fondatrice du magazine BonCheapBonGenre Annaïs. En effet, Annaïs est très reconnue dans le milieu de la mode femme à Londres puisqu’elle y participe depuis plus de 3 ans. Depuis son départ à Berlin, je m’occupe à temps plein des évènements mode pour femme. En effet, en tant que magazine mixte, nous essayons de nous étendre dans le marché européen tout en gardant les différents contacts. De plus, nous gardons la qualité dans nos articles pour qu’il n’y ait pas de confusion pour nos lecteurs. Cette année, la London Fashion Week était très intéressante et nous avons reçu plus d’une vingtaine d’invitations réparties sur le week end. Le samedi était le plus chargé et j’ai pu participé à plus de 7 shows.

London-fashion-week-Aw14-somerset-house-backstage-modele

mode-homme-london-fashion-week-aw-2014-fred

London-Fashion-Week-drapeau-AW-14

London-fashion-Week-AW-14-somerset-house-dress

Le fait d’être « Invité » ne demande pas seulement une présence physique mais cela demande beaucoup de concentrations et surtout beaucoup de patience. En effet, l’attente avant un défilé peut durer plus de ¾ d’heure et quand vous devez enchaîner les shows, pas le temps de prendre de pause. Il faut aussi s’assurer d’avoir une place en Front Row (Première ligne) pour avoir les meilleurs angles de vues pour les photos (Et aussi pour être sur les vidéos des défilés, pendant qu’on y est !). A la fin du défilé, il faut ensuite courir pour aller refaire la queue pour un autre show. C’est juste la course et il ne faut rien lâcher surtout pas sa place. Imaginez vous en train d’enchaîner ce rythme sur 5 défilés sans pause, et bien c’est ce qui m’est arrivé. Je parlais de mon expérience à Annaïs qui a plus l’habitude de ce milieu qui me disait qu’elle avait déjà fait 5 jours en enchaînant plusieurs défilés. Le plus difficile, c’est qu’il y a tout le travail offline qu’il ne faut pas bâclé comme la sélection et la retouche photo, la présentation des différents défilés, la rédaction de l’article et la mise en ligne. Cela vous fait une journée complète de 9h30 du matin à 1h du matin le lendemain.

Voici les différents shows que j’ai pu voir :

  • Edeline LEE

Edeline-Lee-London-Fashion-Week-AW14-mannequin

Edeline est une styliste canadienne diplômé du Central St Martins Womenswear et elle a notamment été en apprentissage avec Alexander McQueen et John Galliano. Puis elle a travaillé à Zac Posen à New York et a été Chef Designer pour la marque Rodnik à Londres. Edeline s’est inspirée de son adolescence à New York, ce qu’elle aurait imaginé de New York. Cette collection est très street et très urbain. Les matières utilisées sont le neoprène, le satin associé à la laine. Les couleurs utilisées sont le bleu, le noir et le gris. Mais les différences de matières aident à faire ressortir les vêtements.  J’ai pu participer à leur shooting photo au même moment que la présentation et l’on peut voir comment se déroule une séance photo professionnelle. Le photographe donne les ordres et le modèle doit suivre. Le shooting photo est très rapide et les pauses doivent être brèves.

Edeline-Lee-London-Fashion-Week-AW14-backstage

Edeline-Lee-London-Fashion-Week-AW14-photoshoot-modele

  • Bernard CHANDRAN

Bernard-Chandran-personnality-London-Fashion-week-2014-AW

Bernard Chandran est un styliste d’origine malaysienne. Il a été diplômé en Art dans la prestigieuse Paris American Academy ainsi que à l’Union des chambres syndicales de Paris. Il a été reconnu rapidement en gagnant le premier prix du meilleur jeune designer en  Il a habillé des stars comme Lady Gaga ou Estelle. Dans sa nouvelle collection, Bernard Chandran a voulu combiner la sexy mode attitude avec les coupes de costumes pour homme.

Bernard-Chandran-model-Fashion-scout-AW-14

Bernard-Chandran-model-Fashion-scout-AW-14-London

Belle-sauvage-artist-london-fashion-week-AW-2014

Cette collection a voulu se concentrer sur les femmes parisiennes iconiques durant la première et la seconde guerre mondiale. Cela apporte aux tenues, beaucoup de style et de mystère sachant que l’élégance fait partie de l’essence même du prêt à porter féminin en France. La collection est féline et on peut le voir tout au long du défilé. Certains motifs rappellent le carré d’Hermès, cependant la marque arrive à garder leur style et reste tout de même dans la tendance. Les couleurs les plus retrouvées dans le défilé sont le rouge et le noir. Beaucoup d’accessoires ont été mis en valeur comme les chaines en or, le rouge à lèvres rouge sang ou encore les colliers et perles. La collection de Belle Sauvage « Paris cats after midnight » propose beaucoup de matériaux notamment la soie, le satin, le stretch chiffons, la fausse fourrure, ou en la laine Merino. En conclusion, c’est une collection qui allie classe et mystère avec le chic des soirées parisiennes.

Belle-Sauvage-London-Fashion-Week-model-catwalk-AW-14

Belle-sauvage-London-Fashion-week-AW-14-model-catwalk

 

  • Ashley Isham

Ashley-Isham-catwalk-model-fashion-scout-AW14

Ashley Isham est un créateur de mode pour femme de Singapour mais il est actuellement basé à Londres. Il a étudié à la prestigieuse London College of Fashion puis a étudié à l’université de MiddleSex.Dans sa nouvelle collection, la campagnarde embourgeoisé joyeuse anglaise est son point d’inspiration pour leur beauté idyllique. Selon lui, l’Angleterre est belle, charmante, inspirante, austère, paisible, sereine et élégant avec une finition d’éloquence. La collection s’est inspirée de la femme professionnelle sophistiquée qui est moderne et féminine et apprécie au détail le plus fin.

Ashley-isham-model-london-fashion-week-2014-AW

Ashley-Isham-London-Fashion-Week-AW-14-model

De plus, sur cette vidéo, on peut m’apercevoir sur le fond à droite à côté de la personne avec son ipad (Oui c’est moi en Front Row avec le chapeau noir!) Cliquez ici

De plus voici les différents défilés de la Mercedes-Benz Fashion Days Kiev que j’ai pu voir à la Freemasons’ Hall de Londres:

La London Fashion Week, c’est éprouvant certes mais on y prend du plaisir à le faire car la mode est avant tout une passion où on s’évade le temps d’un défilé (mais aussi le temps d’un look, d’un moment shopping, ou même la lecture d’un magazine mode etc.) où les stylistes savent nous faire passer un moment inoubliable. Ce moment où la musique se combine parfaitement aux mannequins et différents vêtements de la collection qu’elle porte. Il est vraiment difficile de juger un défilé sur vidéo car l’on n’a pas la même atmosphère ni le même ressenti. On peut voir chaque détail et chaque élément apporté à chaque tenue. On arrive presque à sentir chaque battement de cœurs que le styliste a, quand qu’un nouveau mannequin sort du backstage (les coulisses). Voilà ce que c’est la London Fashion Week, une intensité incommensurable avec une mixité inégalable de style. Si vous avez l’occasion de côtoyer ce milieu ou d’être invité, apprécier le comme si c’était le dernier.

mode-homme-fred-boncheapbeaugosse-london-fashion-week-2014-manu-reas-paris

mode-homme-fred-boncheapbeaugosse-london-fashion-week-2014-somerset-house

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “London Fashion Week Automne Hiver 2014 – Les défilés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *